Tourisme

Vitoria

Cathédrale Santa María Place Virgen Blanca Parlement Basque Parc de la Florida Cathédrale Nouvelle Palais de la Députation d’Alava Europa Voie Verte

Parlement Basque

Le bâtiment qui accueille les activités parlementaires a son entrée principale dans le parc de la Florida. À travers elle, on accède à un vestibule où l’on peut observer comment la lumière qui entre par les grandes baies vitrées se reflète sur le marbre provenant des carrières du Duranguesado, sur le verre, sur les murs blancs et sur l’aluminium doré.

Lien pour plus d’info

Place Virgen Blanca

La place où se trouvait l’ancien marché à l’époque médiévale fut rebaptisé en 1901 en l’honneur de la sainte patronne de la ville. Elle a été récemment remodelée pour gagner de l’espace. Au centre se dresse le monument (de Gabriel Borrás) dédié à la bataille de Vitoria contre les troupes napoléoniennes. Pendant des siècles, ce fut –et cela continue à être- le point de rencontre de la ville.

Lien pour plus d’info

Cathédrale Santa María

C’est un temple gothique du XIIIe siècle. La visite des œuvres de restauration s’avère incontournable. La Cathédrale de Santa María, Patrimoine de l’Humanité, est érigée sur les ruines d’une église primitive du hameau de Gasteiz. Elle a servi de forteresse pour la défense de la ville (ce pourquoi les murs atteignent une hauteur allant jusqu’à 20 mètres). Le Bâtiment a subi d’innombrables altérations tout au long de l’Histoire. On peut observer aujourd’hui les travaux de restauration, parcourir ses passages secrets médiévaux, son chemin de ronde et ses passerelles suspendues dans l’air.

Lien pour plus d’info

Cathédrale Nouvelle

La Cathédrale de María Inmaculada ou Cathédrale Nouvelle est le bâtiment de style néo-gothique le plus important de Vitoria-Gasteiz, située face au Parc de la Florida. Le projet initial de construction date de 1907. Dans le déambulatoire de la cathédrale se trouve le Musée Diocésain d’Art Sacré d’Alava.

Lien pour plus d’info

Parc de la Florida

Il s’agit du jardin le plus emblématique de la ville, situé en plein cœur de Vitoria-Gasteiz. La Florida fut projetée comme un grand jardin botanique romantique, dans le style des jardins français du XIXe siècle. On y trouve des arbres centenaires de 95 espèces différentes. Le jardin accueille un lac, une grotte, un kiosque à musique et des bars.

Lien pour plus d’info

Palais de la Députation d’Alava

Œuvre de l’architecte de Vitoria Martín Saracíbar, le palais fut construit en deux phases entre 1833 et 1858, et fabriqué en pierre de taille. Son corps principal est de plan quadrangulaire. Le bâtiment est assez sobre, à l’exception de l’ornementation des frontons des balcons. Souligner le perron et l’atrium avec de grandes colonnes.

Lien pour plus d’info

Europa

Le Palais Europa de Vitoria-Gasteiz est un bâtiment spacieux, moderne, versatile et confortable qui, après une réforme intégrale, est devenu un référent de l’architecture durable. L’enceinte permet la tenue de plus de 20 groupes de travail simultanés et dispose d’une capacité opérationnelle quatre fois supérieure à sa capacité initiale (de 1.499 à 5.700 personnes).

Lien pour plus d’info

Voie Verte

L’Anneau Vert de Vitoria-Gasteiz est fruit d’un plan ambitieux de restauration et de récupération environnementale de la périphérie de la ville, qui cherche fondamentalement à récupérer la valeur écologique et sociale de cet espace à travers la création d’un environnement naturel autour de la ville articulé par divers lieux d’une grande valeur écologique et paysagère.

Lien pour plus d’info
Bilbao

San Mamés Euskalduna Abandoibarra Guggenheim Pío Baroja Arriaga Ribera Atxuri

Atxuri

L’actuel bâtiment de la gare de Bilbao-Atxuri fut érigé en 1913 en remplacement du terminal originel de 1882, trop petit pour faire face à l’augmentation croissante de la circulation de la ligne. De style néobasque, il fut conçu par l’architecte Manuel María Smith. Dans l’actualité, outre le point de départ des services ferroviaires à destination de Saint-Sébastien et Bermeo, c’est également le siège des bureaux centraux d’Euskotren.

Lien pour plus d’info

Ribera

Le Marché de la Ribera, comme un bateau dans le vieux port, est chargé d’étals offrant tout ce qu’on peut imaginer pour faire à Bilbao, de la cuisine un art. En se promenant sous les arcades de la Ribera on peut sentir vivre la ville: marché et magasins, voitures et tramway. En laissant derrière soit les rues…... Artekale, Tendería, Belostikale, avec le Palais d’Arana qui fait l’angle.

Lien pour plus d’info

Arriaga

Inspiré de l’Opéra de Paris, c’est l’œuvre de l’architecte municipal Joaquín Rucoba, qui fut inauguré en 1890. En 1902 il fut baptisé Arriaga en l’honneur du musicien de Bilbao, Juan Crisóstomo Arriaga, connu comme le Mozart hispanique en raison de son talent (à 13 ans il compose son premier opéra et meurt peu avant ses 20 ans de tuberculose). Aujourd’hui, l’Arriaga accueille de façon continue la programmation de théâtre et de musique de la ville.

Lien pour plus d’info

Pío Baroja

La place Pío Baroja est une petite place triangulaire située dans la ville de Bilbao à la confluence de la promenade d’Uribitarte avec la rue homonyme. S’y détache le bâtiment de l’ancienne Douane de Bilbao, à côté du bâtiment Aznar et face à la mairie. L’agrandissement du Superport et le transfert des conteneurs vers l’extérieur de la Ria, ont permis de libérer du terrain pour les nouveaux icônes comme le Musée Guggenheim, la Bibliothèque de l’Université de Deusto, l’amphithéâtre de l’université UPV-EHU ou la Tour Iberdrola. Les anciens quais sont aujourd’hui des espaces verts qui entourent les grands bâtiments et qui servent à la détente et la diversion.

Lien pour plus d’info

Guggenheim

Défini comme le meilleur bâtiment de la deuxième moitié du XXe siècle, le Musée Guggenheim Bilbao a entièrement transformé la ville, la situant dans le monde et modifiant radicalement son image. Le titane permet de contempler, à chaque moment du jour, les tonalités que la lumière projette sur lui. À la nature spectaculaire du bâtiment s’ajoute un environnement où le fleuve Nervión inscrit sa trace à travers une agréable promenade riveraine.

Lien pour plus d’info

Abandoibarra

Près de la gare d’Abandoibarra se trouve le Musée des beaux-arts. La collection de ce musée naît de l’union des fonds du premier Musée des beaux-arts de Bilbao, fondé en en 1908, et du Musée d’Art Moderne, inauguré en 1924. L’ensemble des œuvres réunies a augmenté grâce aux nombreuses acquisitions, aux dons de particuliers et aux apports de diverses institutions. Dans l’actualité, les peintures, sculptures, dessins, gravures et arts décoratifs se montent à plus de 6.000 œuvres qui embrassent une vaste chronologie: du XIIe siècle jusqu’à nos jours.

Lien pour plus d’info

Euskalduna

Le Palais Euskalduna fut le deuxième bâtiment construit dans l’aire urbaine d’Abandoibarra après le Musée Guggenheim Bilbao. Inauguré en 1999, il fut conçu en acier corten par les architectes Dolores Palacios et Federico Soriano comme symbole du dernier navire construit dans les anciens chantiers navals Euskalduna, qui occupaient cet espace il y a quelques dizaines d’années. Dans l’actualité, il offre une programmation très complète de concerts, d’opéra et de théâtre.

Lien pour plus d’info

San Mamés

Il s’agit de l’un des terrains de foot les plus mythiques à l’échelle internationale, connu comme «La Cathédrale». Il fut inauguré en 1913 à l’endroit même où se situe le stade actuel. Cent ans après, l’ancien stade a laissé place à un nouveau San Mamés d’une capacité de 53.000 spectateurs et conçu d’après les standards les plus exigeants, ceux dérivés de la Catégorie Élite selon l’UEFA.

Lien pour plus d’info